ED 622 >> Activités Scientifiques >> Séminaires doctoraux

ED268 2017/2018 Subordination et termes en qu'

Responsable(s)

Contact(s)

Inscription préalable auprès de :
pierre.le.goffic@ens.fr

Ou bien lors de la première séance

Objectifs

Le concept de subordination, inconnu de la grammaire classique, apparu au 19e siècle, est rediscuté depuis quelques décennies. On en proposera une définition syntaxique centrée (pour le français) sur les termes en qu- (qui, quoi, que, quel, quand, ...) : famille (étymologique) en correspondance avec les catégories ontologiques (aristotéliciennes) fondamentales (lieu, temps, entités humaines, entités non humaines, qualité, quantité). Ces termes s’emploient non seulement comme subordonnants mais aussi comme interrogatifs et (de façon moins évidente en français) comme indéfinis. Ce qui relie ces emplois apparemment disparates est que ces termes sont des marqueurs de variable (comparables au x des mathématiques). De très nombreuses langues présentent des familles de termes très similaires, avec la même triade d’emplois.

On étudiera successivement ces différents emplois en français, de manière à décrire le système de la subordination dans son architecture générale et dans ses particularités (p.ex. la dualité que / quoi et les problèmes qu’elle engendre, le développement des relatives au détriment d’autres subordonnées, l’expansion de que, etc.). La description s’efforcera d’intégrer la dimension typologique (la comparaison avec des langues diverses permettant de mettre le français en perspective) et la dimension cognitive (un marqueur de variable étant vu comme un instrument privilégié de liaison entre propositions : le procédé est peut-être même aux sources du développement de la subordination dans le langage).

On présentera pour finir un Tableau général de la subordination syntaxique en français, dans son rapport à d’autres types de liens (sémantico-discursifs) entre propositions et entre phrases.

Programme prévisionnel des séances (6 séances) :

1. La subordination : approche historique du concept et définition

2. Marqueurs types : les mots qu- du français, marqueurs de variables ontologiques

3. Variables : de la quantification à l’interrogation et à la liaison entre propositions

4. Emplois subordonnants (1) : variable (non instanciée) liant 2 prédications

5. Emplois subordonnants (2) : variable captée, extensions d’emploi

6. La subordination en français : Tableau général.

Horaires

les jeudis 

14h à 16h

16 et 30 novembre 2017

7 et 21 décembre

11 et 18 janvier 2018

 Lieu : Salle de formation du pavillon

Maison de la Recherche 4, rue des Irlandais 75005 Paris

mise à jour le 24 octobre 2017


Renseignements :

ED 622 - Sciences du langage
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A006

4, rue des irlandais

75005 PARIS

Tél. : 01.55.43.08.82
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours