Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Du discours au récit constitutionnel : analyses extra-juridiques du constitutionnalisme

le 8 juin 2017

Affiche du discours au récit constitutionnel.....jpg

Organisation
Lauréline Fontaine et Olivier Peiffert

Présentation
Le constitutionnalisme, comme principe d'action, est en effet une ambition politique forte, et, au-delà de la théorie juridique, il est souhaitable d'approcher largement l'objet constitutionnel, en tant qu'on désignerait là les éléments fondamentaux de structuration de l'espace politique, social, économique, en bref, de l'espace sociétal. La Constitution est donc un discours portant une ambition, qu'il s'agit d'analyser, pour elle-même d'abord, mais aussi en considérant les liens entre les éléments du discours et l'ambition qu'il porte, qui révélerait des propriétés particulières de ce discours. Plus encore, comme il apparaît que la Constitution raconte quelque chose du monde qu'elle aborde, il est certainement possible de la connaître de manière un peu plus "anthropologique", en considérant d'un côté qu'on peut y lire bien plus sur une collectivité humaine que ce qu'elle semble vouloir dire de prime abord, et que, d'un autre côté, un récit constitutionnel peut être là où, selon toutes les apparences, il ne se présente pas comme tel. Il nous semble alors que les analyses du constitutionnalisme peuvent s'inscrire dans celles du "récit" d'une manière générale, et qu'ainsi, le champ de connaissance peut s'élargir de manière particulièrement heuristique. Débordant le strict caractère technico-juridique du discours constitutionnel, l'analyse du récit constitutionnel s'articulera autour de trois questions :

1. Comment peut-on lire ce récit constitutionnel ?

2. Que peut-on lire dans le récit constitutionnel ?

3. Où peut-on lire le récit constitutionnel ?

 


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 9 mai 2017