Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Diaspora des archives. La mémoire de la dispersion dans l’espace germanophone

du 11 juin 2020 au 12 juin 2020

Organisation : Céline Trautmann-Waller

Présentation :

Que ce soit sous la forme d’écrits, de photos, ou même d’objets, les archives comme lieu de transmission et de mémoire rendent tangibles la mobilité, contrainte ou choisie, qui a souvent accompagné les vies juives. Dans ce contexte, plusieurs problèmes se posent aux chercheur.e.s. Comme l’ont récemment souligné Joachim Schlör, Lisa M. Leff et James Jordan (Jewish Migration and the Archive, 2017), beaucoup de fonds ont disparu, d’autres ont subi des déplacements de leur lieu d’origine (ou de production) au fil de l’histoire et il existe souvent des archives partielles d’un même corpus dans des endroits différents. Plutôt que de partir d’une conception de l’archive qui essentialise le document et son contenu, il s’agira de saisir dans et à travers les archives la dynamique propre à la diaspora juive, qui est une histoire du mouvement, du lien et du réseau, mais aussi de la fragmentation et de l’absence. Les archives juives, en tant qu’elles sont le reflet et le produit d’une dispersion, peuvent avoir des répercussions directes sur le travail des chercheur.e.s. Quel parcours doivent-ils effectuer pour les trouver ? Quelle importance prend le lieu où elles se trouvent ? Comment reconstituer un parcours ou un fonds sans trahir le caractère dispersé et lacunaire des traces ?

Peuvent servir de point de départ le contact physique et intime avec les archives (boites, documents, fragments…), les émotions qu’elles peuvent susciter, les conflits (notamment de propriété) auxquels elles donnent parfois lieu, les manières dont elles sont exposées, les nouvelles possibilités offertes par les humanités numériques pour rendre tangible la dispersion et pour donner accès au matériau dispersé.

 

Type :
Colloque / Journée d'étude

mise à jour le 7 janvier 2020