Accueil >> Recherche >> Le doctorat >> La thèse

Recherche

Demande de césure en doctorat

Cf extrait de l’article 14 de l’arrêté du 25 mai 2016 :

« ….. A titre exceptionnel, sur demande motivée du doctorant, une période de césure insécable d'une durée maximale d'une année peut intervenir une seule fois, par décision du chef d'établissement où est inscrit le doctorant, après accord de l'employeur, le cas échéant, et avis du directeur de thèse et du directeur de l'école doctorale. Durant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation et son travail de recherche, mais peut demeurer inscrit, s'il le souhaite, au sein de son établissement. Cette période n'est pas comptabilisée dans la durée de la thèse. L'établissement garantit au doctorant qui suspend sa scolarité son inscription au sein de la formation doctorale à la fin de la période de césure. »

Rappels sur les motifs de demandes de césures :

Les motifs de demande césure sont réglementés par le Décret n° 2018-372 du 18 mai 2018 relatif à la suspension temporaire des études dans les établissements publics dispensant des formations initiales d'enseignement supérieur, et sont les suivants :

« Art. D. 611-16.-La césure peut prendre notamment l'une des formes suivantes :
« 1° Une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle l'étudiant est inscrit ;
« 2° Une expérience en milieu professionnel en France ou à l'étranger ;
« 3° Un engagement de service civique en France ou à l'étranger, qui peut notamment prendre la forme d'un volontariat de solidarité internationale, d'un volontariat international en administration ou en entreprise ou d'un service volontaire européen ;
« 4° Un projet de création d'activité en qualité d'étudiant-entrepreneur.


Une césure ne peut pas être donc demandée pour des raisons médicales ou de santé. Pour des raisons médicales ou de santé, le(a) doctorant-e peut bénéficier par dérogation accordée par l’ED d’une prolongation de la durée de la thèse (avec justificatifs à l’appui).

Modalités

WORDTélécharger le formulaire 2020/2021 [DOC - 567 Ko]

puis le retourner compléter par voie électronique à votre gestionnaire du service des doctorats accompagné de votre lettre et de l’avis de votre DR

au plus tard le 18 SEPTEMBRE 2020 pour la période de l’année universitaire 2020/2021.

La décision souveraine des autorités scientifiques vous sera communiquée par le service des doctorats.

Rappels :

Aucune césure ne peut être accordée dans le cadre d'une co-tutelle sans l'avis favorable des deux établissements.

En cas de césure acceptée vous devez vous réinscrire quand même pour l'année 2020 /2021 sous le régime de la césure (frais réduits de scolarité) *

* Décision de la scolarité de Paris 3


mise à jour le 8 juillet 2020