Accueil >> Recherche

Recherche

Deep Wide West - Mosaïque photographique de Céline-Marie Hervéupé et du patrimoine architectural de Paris

du 16 avril 2018 au 14 mai 2018



Deep Wide West
est une mosaïque photographique. Elle rassemble une diversité de visages fantasmatiques du paysage ouest américain (USA). Du désert de sable aux collines verdoyantes et miroitantes, le territoire s'offre comme une variation toujours changeante et surprenante. Dans ses nuances de couleurs et de textures, le pays exprime une dimension intense, et grandiose de par ses étendues immenses. C'est un aspect des USA qui est moins souvent mis en exergue et qui, pourtant, me fascine le plus.

Les conditions de ces prises de vue sont singulières. Elles ont toutes été actées depuis la fenêtre du train, traversant le pays depuis Chicago jusqu'à San Francisco, dans un ré-actement fantasmé de la découverte de l'Ouest sauvage. Les paysages états-uniens sont connus et reconnus par le traitement cinématographique. Comme Yves Bonnefoy a parcouru l'Italie à la recherche des paysages de fond de tableau des peintres de la Renaissance, quête qu'il raconte dans son livre L'arrière-pays, je suis partie à la rencontre de ces paysages fantasmés par le cinéma que j'avais découvert avec les films noirs, les westerns et la vague plus tardive de retour à la wilderness, comme Délivrance de John Boorman, par exemple.

Ce voyage s'est effectué dans le cadre d'un séjour de recherche de terrain en 2015, pour mon travail de doctorat portant sur la scénographie. La relation du paysage à la scénographie se noue particulièrement dans la création et la perception d'images, de représentations et d'imaginaires. Le cas des images fantasmées des paysages états-uniens est très intéressant car, comme l'a constaté Yves Bonnefoy avec la peinture, il s'agit d'une construction imaginaire exacerbée. Peu importe que dans le film, le territoire ait existé pour lui-même, elles reconstruisent un univers propre au temps du film, déconnecté de celui de mon voyage. Les images que j'ai rencontré sur place, celles que j'ai récolté par ma perception ou celles que je propose aujourd'hui en photographies, construisent un imaginaire différent qui ne racontent pas plus la réalité de ces collines désertes que les films qui les ont utilisé pour décor. Ces photographies de paysages sont des images pour elles-mêmes, présentant une seule facette de ce qu'ils peuvent être ou de comment ils peuvent être racontés ou perçus. Mystères du réel inembrassable dans son entièreté...


Type :
Exposition
Lieu(x) :
Maison de la Recherche - 4 rue des Irlandais - 75005 PARIS
Du lundi au vendredi, de 9h à 19h

mise à jour le 6 avril 2018


Renseignements

Biographie


Céline-Marie Hervé est scénographe et termine actuellement sa thèse proposant une Théorie Systémique de la scénographie, à l'Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Deep Wide West est sa première exposition de photographie. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'elle utilise ce médium, néanmoins il est habituellement intégré à d'autres moyens d'expression comme le spectacle live, l'installation, les courts ou long-métrages ou encore associé à des fictions textuelles.