PRISMES - EA 4398 >> PRISMES - EA 4398 >> PEARL >> CREAXVIII

CREA XVIII - Accueil

Présentation et historique


Historique

Créé en 1988 par Jean Dulck, le CREA XVIII - Centre de recherche et d'études anglaises sur le XVIIIe siècle - de la Sorbonne nouvelle fut ensuite dirigé pendant de longues années par Paul-Gabriel Boucé et Suzy Halimi, puis par cette dernière seule.

Le centre organise un colloque annuel au mois de décembre, qui attire des chercheurs du monde entier ; ces colloques donnent souvent lieu à la publication de volumes collectifs. En outre, Suzy Halimi est à l'origine d'un séminaire mensuel de doctorants dix-huitiémistes.


Présentation

Le CREA XVIII, Centre de recherche et d'études anglaises sur le XVIIIe siècle, est une composante de PEARL, Programme d'étude sur l'Angleterre de la Renaissance aux Lumières, qui, lui-même, est l'un des pôles de recherche de l'EA 4398. Il est, depuis l'année 2007, dirigé par Isabelle Bour.

Le Centre a tissé des liens avec le CIERL, Centre inter-universitaire d’étude de la République des Lettres, dont le siège est à l’Université Laval à Québec. Ces liens se sont concrétisés par l’organisation de deux colloques, l’un en 2010 à la Sorbonne nouvelle, l’autre en 2012 à l’Université Laval. Un ouvrage issu de ces colloques est à paraître en 2017 chez Hermann. Une convention a, en outre, été signée entre la Sorbonne nouvelle et l’Université Laval, convention qui concerne tant les étudiants que les enseignants-chercheurs.

Au sein de PEARL, le CREA XVIII collabore étroitement avec le Séminaire Epistémè, dont les travaux portent sur la période élisabéthaine et le XVIIe siècle ; ainsi pour les colloques évoqués ci-dessus et pour les séminaires communs organisés dans le cadre du travail de l’unité de recherche Prismes sur « Sens et sensation ».

 Le CREA XVIII a vocation à étudier tous les aspects de la culture et de la littérature de la Grande-Bretagne sur la période du long XVIIIe siècle, sans s’interdire d’inscrire ses travaux dans une perspective européenne.

Colloques et journées d’études, ainsi que le séminaire mensuel destiné aux doctorants et aux chercheurs confirmés — seul séminaire mensuel dix-huitiémiste angliciste en France— attestent de la vitalité du Centre.

La thématique des séminaires a été liée à celle de Prismes, sans exclusive. Le séminaire permet aux doctorants d’écouter les exposés de chercheurs confirmés sur des thématiques qui étoffent leurs connaissances sur la période des Lumières et leur fournissent des outils conceptuels. Ils sont invités à intervenir par des questions et des remarques, priorité leur étant donnée dans le débat qui suit la communication de l’invité. Le séminaire attire également des enseignants-chercheurs et des doctorants d’autres universités.


 

mise à jour le 17 février 2017