EA 2288 >> EA 2288 - DILTEC >> Présentation >> GRAC

Recherche

Contextualisations du discours grammatical dans les grammaires et manuels du français conçus pour le public slavophone : identifications, réflexions et perspectives

le 11 avril 2016

Coordination : Cécile Bruley, Branislav Meszaros et Zuzana Puchovská

La journée d’étude s’inscrit dans la continuité des travaux menés dans le cadre du projet GRAC - Grammaire et Contextualisations1 (initié en 2011 par Beacco au sein du laboratoire DILTEC : Didactique des langues, des textes et des cultures, de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) qui porte sur les différentes formes de contextualisations (écart, variation, adaptation) du discours grammatical de référence où « ces contextualisations sont à entendre comme des formes de variations ou d’écarts du discours grammatical par rapport aux descriptions de référence du français » (Bruley, Fouillet, Stratilaki et Weber, 2014 : 10)2. Des chercheurs français, tchèques et slovaques se réunissent pour présenter et questionner la problématique du discours grammatical en contexte slavophone en s’appuyant sur les grammaires et manuels conçus et écrits par des « auteurs-enseignants » locaux. La spécificité de ces ouvrages résiderait dans le fait que ces auteurs sont susceptibles d’adapter le discours grammatical à l’apprenant (Beacco 2014)3, à son contexte d’enseignement/apprentissage comme à sa culture métalinguistique. A cet égard, la langue maternelle (LM) joue un rôle fondamental dans l’acquisition d’une langue étrangère dans la mesure où on prend en considération le processus de nativisation-dénativisation (Andersen 1983, Demaizière & Narcy-Combes 2005)4 qui souligne l’importance de la perception du système grammatical de la langue étrangère par le biais du système déjà acquis, celui de la LM. Les différentes formes de contextualisations, qu’il s’agisse de contextualisations motivées par l’approche contrastive (Lado 1957)5, de modifications de la catégorie grammaticale, de regroupements inhabituels des faits linguistiques, ou de traductions/équivalences (Bruley et al. 2014) dans la LM, sont, elles aussi, en quelque sorte, le résultat d’une approche linguistique particulière, qui est largement influencée par la LM de l’auteur de ce type de discours. Ainsi, au cours de cette journée, nous tenterons d’identifier, d’interroger et de mettre en perspective les formes de contextualisations qui caractérisent les explications et les commentaires qui accompagnent les phénomènes grammaticaux du français destinés au public slavophone.

Programme [PDF - 141 Ko]
Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Faculté des Lettres, Gondova 2, Bratislava

mise à jour le 17 novembre 2017