Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Construction et déconstruction du politique par les médias européens depuis 1975.

du 14 juin 2018 au 15 juin 2018


Appel à communications  - date limite 15/01/2018 [PDF - 78 Ko]


Présentation
Que serait la politique sans les médias ? Les liens étroits qui unissent ces deux champs invitent à s’interroger sur la manière dont la sphère médiatique traite le politique, construit et déconstruit l’image des hommes et femmes politiques, choisit de mettre en lumière telle question de société plutôt qu’une autre. Les médias traditionnels - presse, radio, journaux télévisés et émissions politiques – comme les outils numériques plus récents – notamment, les réseaux sociaux, les blogs – aiment à se saisir de sujets qu’ils vont présenter, analyser ou se proposer de décrypter pour leurs publics non seulement afin de véhiculer une information mais également afin d’encourager voire orienter la formation d’une opinion publique.
Ce colloque se propose de mener une réflexion sur les interactions entre médias et politique dans le contexte européen depuis 1975 afin de repérer les inflexions qui sont apparues dans le traitement du politique par les médias et analyser de quelle façon ceux-ci ont amené femmes et hommes politiques à modifier leur image et leur discours.

Le colloque invite les chercheur.e.s spécialistes d’une aire linguistique et culturelle européenne comme les chercheur.e.s en sciences politiques, sciences de l’information ou de la communication, à s’interroger autour des deux axes suivants :
1) Quelle évolution s’est opérée dans les médias depuis les années 1970 concernant le fait politique ou la présentation des femmes et des hommes politiques ? Le traitement médiatique de l’information politique contribue-t-il à susciter un débat démocratique ou n’est-il que la retranscription des discours politiques partisans comme le postule Peter Watkins (2015) ? Les médias parviennent-ils à changer le regard citoyen sur la politique au point d’influencer
éventuellement le vote ? Les journalistes finalement favorisent-ils une banalisation et une spectacularisation de la vie politique ? Il s’agira dans cet axe d’étudier en particulier le travail et le rôle des médias traditionnels (radio, presse, télévision) et des nouvelles technologies (plateformes numériques, blogs et médias sociaux, généralistes ou spécialisés, tels Facebook ou Twitter), aussi bien à travers une approche nationale que transnationale (regards croisés).
2) Comment les séries télévisées, le cinéma de fiction et le documentaire traitent-ils le politique à partir cette fois d’une recréation de l’événement, d’un suivi de campagne ou d’une évocation biographique ? De quelle façon la prise de distance permet-elle de construire un autre regard, de réévaluer un passé récent, de proposer une nouvelle lecture du fait politique ?
Cet axe analysera l’interprétation que proposent du politique films et séries dans les sociétés européennes ; il pourra notamment s’intéresser aux biopics ou aux fictions et documentaires retraçant le parcours de femmes et d’hommes politiques.
 

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 6 décembre 2017