Accueil >> Formation

conduite d'un projet culturel

Charte du Scénoscope

1. Enjeux et objectifs

La promotion du Master 2 « Métiers de la production théâtrale » (M2MPT) est invitée à concevoir, produire, organiser, communiquer et partager un événement artistique et culturel, incluant la présentation d’un projet de création des étudiants du Master 2 « Théâtre en création » (M2TEC).

 Cela suppose de :

Proposer des contenus (une programmation artistique, une ou plusieurs rencontres, des débats, un travail avec les publics, des temps de convivialité, un concours…) qui se déploient thématiquement autour d’une (ou plusieurs) problématique(s).

Réaliser un événement dans un cadre partenarial à définir avec le parrain de la promotion et plus largement avec l’ensemble des structures professionnelles associées.

Assurer le montage, le suivi et le bilan économique et administratif de l’événement.

Communiquer : établir la stratégie de communication, réaliser le plan de communication, et déployer les outils de communication dans le cadre du budget que vous aurez défini.

Concevoir la stratégie et les actions de relation avec les publics, les relais et les professionnels associés à l’événement.

Les objectifs du Scénoscope sont de mettre en situation les étudiant∙es qui s’appuieront sur un événement réel pour construire des partenariats, communiquer, produire, établir la dramaturgie d’un événement, programmer…

 Le Scénoscope a aussi vocation à offrir de la visibilité aux étudiant∙es en les aidant à consolider les bases de leurs réseaux, et ainsi améliorer la qualité de leur intégration professionnelle.

 Le Scénoscope doit également permettre de réfléchir aux pratiques professionnelles. Les étudiant∙es ne doivent pas se contenter de chercher des financements et de remplir la salle. Il convient d’interroger les pratiques professionnelles du secteur. Si une problématique importante émerge, elle peut faire l’objet d’une rencontre spécifique avec des professionnel∙les, des étudiant∙es ou d’autres personnes.

 Enfin, le Scénoscope doit avoir une bonne visibilité au sein de notre université en développant des liens avec les autres étudiant.es du campus, par le biais notamment d’une activité de communication spécifique à Censier. Il conviendra d’intégrer cet objectif au plan de communication, au besoin en réalisant une publication spécifique. Il s’agit d’une condition indispensable pour solliciter un appui complémentaire de l’université.

2. Gouvernance, méthodologie, coordination

C’est un projet que les étudiant∙es conduisent ensemble

Ils/elles bénéficient du soutien de leurs enseignant∙es mais le référent pédagogique est Jean-Michel Hossenlopp. Il est indispensable de lui permettre de suivre l’ensemble des échanges, des débats et des avancées / obstacles afin qu’il puisse conseiller la promotion. Il doit avoir une vision d’ensemble et peut être amené, en cas de difficultés, à établir une médiation avec le théâtre parrain.

Il conviendra de mettre en place une organisation du travail et un système de délégation en fonction des besoins spécifique du Scénoscope. L’organisation est forcément subordonnée au type d’événement imaginé.

Il faudra établir une carte des responsabilités de chacun∙e (production, presse, levées de fond, relations avec le parrain…). Ces responsabilités peuvent êtres transversales ou établies en fonction des différents thèmes.

  Chaque séance de Scénoscope doit faire l'objet d'un compte-rendu. Cette demande inclut les séances en autonomie et les réunions de pôles si elles donnent lieu à des arbitrages ou à des questionnements sur lesquels il faudra trancher par la suite.

 Il convient de choisir très rapidement un ou plusieurs outils collaboratifs (Basecamp, Freedcamp, Slack…) et outils de partage de ressources (Drive, Dropbox…) en ligne afin de déposer les documents qui vont jalonner la préparation du Scénoscope, d’y développer des fils de dialogue, y compris avec les partenaires. Il conviendra de se servir de ces supports pour planifier les échéances et affecter les différentes tâches à mener.  

Ces outils de suivi permettront à tout∙e apprenti∙e ou membre de l’équipe pédagogique de suivre la préparation de l’événement (et de rentrer en dialogue) selon les travaux menés au sein de chaque pôle.

 Référent∙e du théâtre

Le théâtre parrain désignera un∙e référent∙e qui sera l’interlocuteur/trice de la promotion pour l’organisation du Scénoscope. Les sollicitations directes de la direction du théâtre sont proscrites. Du côté de la promotion des masters Pro les différentes sollicitations, questions, suggestions devront faire l’objet d’une coordination, pour ne pas noyer le/la référent∙e sous les messages.

3. Partenariats

Logique générale du partenariat

Le thème du Scénoscope est élaboré par les étudiant∙es du M2 Métiers de la production théâtrale dans le cadre d’un dialogue avec le parrain mais aussi avec la promotion du master 2 Théâtre en création.

La construction du partenariat est un enjeu important du Scénoscope ; il évoluera en fonction du rapprochement des échéances et il convient d’y porter une attention soutenue.

La logique de préparation de l’événement requiert d’entrer dans les dynamiques de projet que le théâtre impulse. Il faut donc rêver le Scénoscope non pas dans l’entre soi de la promotion mais dans un dialogue sur l’orientation thématique et organisationnelle (quels lieux, quels moyens, quel accompagnement par les équipes ?) avec le parrain et son équipe.

Il convient de prendre en considération, pour les demandes de locaux et d’appui en compétences, les très nombreuses activités dans le théâtre et la lourdeur de la charge de travail de son personnel administratif et technique.

La coopération doit ainsi se construire sur une base réaliste en fonction de la capacité du théâtre à mettre à disposition des espaces et des membres du personnel, ou d’autres ressources, pour la réalisation de l’événement.

Une convention de partenariat entre l’association Equip’arts et le théâtre parrain peut, lorsque les apports mutuels ont été établis, préciser l’étendue de la mise à disposition de locaux et de personnel permanent pendant une période donnée. Le recours à un personnel technique intermittent supplémentaire, s’il est nécessaire, peut faire l’objet d’une facturation à l’association Equip’arts, dont le montant est à préciser dans une annexe financière de la convention.

La conception de l’événement requiert également un dialogue continu avec les étudiant∙es du master Théâtre en création. 

Multi-partenariat

Si l’organisation de l’événement est à penser avec le théâtre parrain, elle peut l’être aussi en relation avec d’autres établissements artistiques ou non culturels du territoire d’implantation, des médias (radios, presse), des écoles, éventuellement d’autres formations.  


mise à jour le 2 septembre 2019