DSIC >> Enseignement à distance >> Choisir sa formation >> Enseignements transversaux à distance

BZD5LO Linguistique - De l'usage des technologies du langage pour les études linguistiques

Responsable(s)

Contact(s)

N’écrivez pas directement à l’enseignant en utilisant son adresse courriel. Passez prioritairement par l’espace ICampus du cours : outil Discussions (forum) pour toute question ou information pouvant intéresser l’ensemble des étudiants du cours ; outil Courrier dans les autres cas.

Contenu

Le cours est une suite du cours dispensé jusqu’en 2013-2014 intitulé « Analyse du langage assistée par ordinateur », lequel proposait quelques réponses grâce aux méthodes de la linguistique dite computationnelle (que je laisserai en ligne). L’objectif principal est de faire connaître aux étudiants le domaine en plein essor des humanités numériques où la linguistique occupe une place privilégiée ayant été l’un des premiers domaines humanistes faisant appel à des outils numériques (chapitres 1 et 2). Après une introduction plus générale du domaine et des applications possibles, un chapitre sera consacré à la linguistique de grand corpus qui fait appel à des outils relevant des technologies du langage et de la parole conçus initialement pour d’autres objectifs. L’exemple donné sera la reconnaissance automatique de la parole, son fonctionnement et comment un linguiste peut l’utiliser aujourd’hui pour traiter par exemple des aspects phonétiques (chapitre 3). Pour exemplifier ce type d’études, une brève introduction a acoustique et à un logiciel qui permet de traiter la parole suivra (chapitre 4). Ainsi les étudiants auront des exemples concrets "à petite échelle" de ce qu’on peut faire actuellement en phonétique avec des outils numériques. Dans le chapitre 5 des exemples d’études seront données ainsi que des exercices portant sur des sorties de systèmes automatiques comme ceux destinés à la reconnaissance vocale afin de comprendre comment fonctionnent ces systèmes et comment on peut s’en servir en tant que linguiste.

Contrôles des connaissances

Contrôle continu : devoir à la maison (coefficient 1), devoir sur table en mai sur des questions de cours (coefficient 2) ; le fascicule de cours est autorisé à l’examen car les questions visent à vérifier si les étudiants ont compris le cours et non s’ils ont une bonne mémoire ; durée : 2 heures.

Contrôle final : devoir sur table en mai sur des questions de cours (le fascicule de cours est autorisé à l’examen) ; durée : 2 heures.

mise à jour le 24 septembre 2014


Recherche d'un cours

Recherche d'un cours