UE transversales >> UE libres >> semestre >> UE libres - S4

Cultures et Civilisations

BZAW002 - Femme-objet, femme-sujet : la femme en Grande-Bretagne au XVIIIe siècle

Crédits ECTS 3
Volume horaire TD 1h30

Responsable(s)

Objectifs

Familiarisation avec l’histoire des femmes et les problématiques spécifiques à cette histoire en Grande-Bretagne.

Familiarisation avec une période-clé de l’histoire britannique, celle des Lumières.

Méthodologie de l’analyse de textes argumentatifs et de l’analyse d’images (fixes et filmiques)

Compétences disciplinaires  

  •  Lecture de textes descriptifs et analytiques ; connaissances en histoire sociale et culturelle

  • Aptitude à l’analyse en anglais

Compétences transférables

  • Connaissances sur l’histoire des femmes

  • Méthodologie de l’analyse de textes argumentatifs et de l’analyse d’images

Compétences langagières 

  •  Maîtrise de la langue de l’analyse. Expression de l’opinion.

Contenu

Pré-requis :

Bonne compréhension de l’anglais. Aptitude à s’exprimer dans un anglais simple et correct.


Exclues de la vie politique et de tous les emplois de responsabilité, les femmes, au cours du long XVIIIe siècle, n’en occupent pas moins une place essentielle dans les débats et les représentations de la vie sociale et culturelle, que ces dernières soient écrites ou visuelles. Il s’agira de cerner de nombreux aspects de la vie des femmes, de comprendre quel discours on tenait sur elles et quel discours elles tenaient sur elles-mêmes.

Le TD commence par examiner le statut juridique de la femme (William Blackstone) et la place que lui font des auteurs tels que Robert Filmer et John Locke. On étudie ensuite l’éducation des femmes, les vicissitudes de leur statut marital—femmes mariées, veuves, célibataires. On s’intéresse aussi aux métiers ouverts aux femmes (enseignement, théâtre, emplois de domestique…), aux causes et aux manifestations de la criminalité féminine. La mode féminine et son évolution n’est pas oubliée. L’étude de la vogue de la Sensibilité fait l’objet d’une attention particulière, puisqu’elle suscita des attaques de la part de Mary Wollstonecraft, la première féministe moderne.

Les textes étudiés permettent de comprendre comment et pourquoi des auteurs, hommes ou femmes, s’émancipaient des valeurs conventionnelles, essayaient de les infléchir ou encore les rejetaient sans concession.

Le cours s’appuie sur l’anthologie Women in the Eighteenth Century : Constructions of Femininity (London : Routledge), dont l’achat est indispensable. Des images et des extraits de films sont utilisés à des fins d’interprétation et d’illustration.

 

Horaires

  • Lundi 9h30 - 11h

Bibliographie

Anthologie à acquérir avant le début du semestre : Vivien Jones, éd. Women in
the Eighteenth Century : Constructions of Femininity (London : Routledge).
Des lectures autres seront recommandées aux étudiant(e)s en fonction de la
nature de l’exposé qu’ils/elles présenteront.

Contrôles des connaissances

Contrôle continu : un partiel comptant pour 70% de la note finale, un exposé
comptant pour 30%.
Contrôle terminal intégré : un écrit (dissertation et/ou commentaire) : 100% de
la note finale.

mise à jour le 6 janvier 2020


Renseignements :

Bureau des enseignements transversaux (BET)
Bureau 116

Tél. : 01.45.87.78.06
Fax : 01.45.87.48.82
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours