Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Bibliothèques en Voyages (volet 1) : La République des Lettres à l’époque moderne – Itinéraires Lusophones – Connexions péninsulaires, européennes, outremer

du 24 novembre 2017 au 26 novembre 2017

La manifestation scientifique, délocalisée à Lisbonne pour un premier volet en 2017 sur le thème, s’inscrit dans un projet initié et porté par le Crepal (EA 3421) depuis 2016. Elle est pleinement rattachée à l’un des axes de recherches, lancé pour la prochaine accréditation et centré sur les circulations humaines et textuelles, la culture intellectuelle et la culture matérielle, les circuits et réseaux lettrés.

Affiche-Republica.jpg
Organisation : Ilda Mendes dos Santos, EA 3421 - Centre de Recherches sur les Pays Lusophones (CREPAL)

[PDF - 473 Ko]
Programme [PDF - 473 Ko]

Présentation :
Déjà les journées d’études organisées les 7 et 8 novembre 2016, à la Sorbonne Nouvelle, s’étaient attachées aux échanges lettrés dans l’espace européen et extra-européen par le biais de correspondances et d’itinéraires ciblés de lettrés : La République des Lettres au XVIIe siècle. Itinéraires lusophones – dialogues / connexions. Elles avaient suscité des discussions sur le concept (existence d’une société lettrée « sacrée » ? existence d’une « République » ? des Lettres), sur la politisation des savoirs, l’imbrication entre érudition et information, l’acte d’écriture et l’oralité, la diffusion manuscrite/ imprimée, la censure et ses « objets », le rôle et la nature des agents intermédiaires… Elles avaient également placé au cœur des échanges la nécessaire cartographie des réseaux en connexion (ego-histoires ; itinéraires-portraits) ; des polycentres mobiles et plurilinguistiques. Elles avaient émis un désir d’oxygénation de discours et hiérarchies établis en posant le problème des transits, aussi intenses que complexes, intra et extra-péninsulaires, européens (Nord-Sud), atlantiques et asiatiques ; celui de l’économie politique (mécénat, cooptation, possibilités de dissidences, censure) ; et avaient encore amorcé un débat autour des stratégies individuelles, des alliances, des controverses, des enjeux discursifs et politiques. Elles avaient enfin proposé le sujet d’une République des Lettres dans l’espace lusophone comme concept opératoire et objet d’interrogation et de discussion pour chercheurs afin de revoir les conceptions d’histoire littéraire, les temps et espaces de l’histoire des idées et l’écriture de l’histoire.

Approfondissant cet agenda, la rencontre proposée pour 2017, déclinée en deux temps et espaces – Lisbonne en 2017 / Paris en 2018, porte sur un thème carrefour du projet : la livraria et la bibliotheca dans ses formes, figurations et configurations concrètes, idéales et intellectuelles. Il s’agit de faire un état de l’art sur les bibliothèques péninsulaires à l’époque moderne (notamment dans le monde lusophone) et sur le type de dialogue qu’elles engagent avec les espaces, les langues « autres » et les temporalités. Des études ciblées et de vastes chantiers (catalogues, bibliographies) ont été lancés ces dernières années touchant la forme et teneur des bibliothèques de rois, princes et prélats, mais aussi les bibliothèques d’érudits ou encore les bibliothèques d’institutions de différents ordres religieux, d’autres ouvrages sont venus questionner la place des réseaux doctes religieux (institutionnels entre autres) et dépoussiérer les visions de l’Inquisition.

Contact : ilda.mendes@wanadoo.fr

Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

mise à jour le 22 novembre 2017