EA 4398 PRISMES >> Axes de recherches

Base de données: Textes théoriques sur la traduction / TTT

1. Base de données transversales: Textes Théoriques sur la Traduction (TTT) en langue anglaise


Ce projet mené entre 2011 et 2014 a visé à constituer un corpus de textes théoriques sur la traduction du XVIe au début du XXe siècles, qui pourraient être des extraits représentatifs d'œuvres longues ou des textes intégraux s'il ne sont pas trop longs. Il s'agit de rassembler des textes dispersés jusqu'ici, d'en offrir une édition scientifique en anglais (avec notes) et une traduction française annotée. Les textes sont précédés d'une introduction critique en français et en anglais destinée à mettre en évidence la pertinence et l'intérêt du texte édité, après l'avoir présenté et recontextualisé.

Le site TTT est opérationnel depuis septembre 2011.

Le public potentiellement concerné est la communauté anglophone, mais aussi les francophones (spécialistes et étudiants de lettres, de littérature comparée, d'histoire, d'autres langues et public plus large) qui peuvent ainsi accéder à des textes pour la plupart inédits en français et pour beaucoup difficiles d'accès en anglais.

Ce projet transversal a fédéré plusieurs chercheurs de l'équipe PRISMES, des collègues d'autres universités, ainsi des doctorants ou anciens doctorants. Le corpus s'enrichira au fil des années. On été choisis de préférence des textes inédits ou épuisés, ou ceux qui demandent à être retraduits. Ils  sont de longueur variable, selon qu'il s'agit de textes liminaires, comme c'est souvent le cas pour les périodes « anciennes », de chapitres ou de traités complets. Les textes longs sont présentés sous forme anthologique. La base de données permet d'étudier l'avènement d'un discours théorique, voire scientifique, sur la traduction (mais aussi sur la littérature ou l'histoire littéraire) au fil des siècles, mais montrera également comment le statut du traducteur (et du commentateur de traduction) évolue avec le temps. La base de données croise la perspective diachronique et synchronique pour réfléchir au statut changeant de la traduction et du discours sur la traduction et sur la littérature. Elle fournit également des bibliographies détaillées qui seront utiles aux chercheurs.

Le projet était animé par Isabelle Génin et Jessica Stephens.

Une journée d'étude a été organisée en novembre 2013 sur "Quand les traducteurs prennent la parole: préfaces et projets traductifs" (programme), et un colloque international de clôture  et un colloque international de clôture les 12 et 13 juin 2015 sur "Quand les traducteurs prennent la parole: postures théoriques, mises en pratique et résonances" (programme ci-contre). Ces deux événements ont donné lieu à deux publications collectives.

La base de données est appelée à s'enrichir au cours des années.  
 
Ce projet a débouché en 2017 sur un projet "Jeunes Chercheurs" soutenu par PRISMES, porté par Sarah Montin, Charles Bonnot et Charlotte Danino et intitulé : ""Recension des textes théoriques sur la traduction" (projet de deux ans: 2017-2018). (en cours)


1. Journée d'étude, 23 novembre 2013 : Quand les traducteurs prennent la parole: Préfaces et projets traductifs / Prefaces: Translators on Translating

Salle Las Vergnas, Sorbonne Nouvelle-Paris3, Centre Censier, 17 rue Santeuil, Paris 75005, Métro Censier (ligne 7)

8h45 : Accueil/ Tea and coffee

 9h10 : Ouverture/ Opening Speech (Christine Raguet, Sorbonne Nouvelle-Paris3)

 Présidente/ Chair : Bella Brodzki (Sarah Lawrence University, New York, Etats-Unis)

-  9h20-9h55 : Rita Kothari (Indian Institute of Technology, Gandhinagar, Inde)

« A Preface of One’s Own.  »

-  9h55-10h30: Teresa Dias Carneiro (Pontificia Universidade Catolica de Rio de Janeiro, Brésil)

« Recurrences in translators’ prefaces : a textual genre? »

 - 10h30-11h05: Delphine Soulard (Université d’Aix Marseille) 

« La ‘voix’ de Pierre Coste, traducteur français de John Locke. »

 11h05-11h20 : Pause café/ Coffee Break

-  11h20-11h55 : Elsa  Albaric (Université de Picardie)

« Les préfaces des traducteurs de Pompey the Little, 1751, de Francis Coventry : espaces d’auto-promotion ou d’interprétation ? »

- 11h55-12h30 : Muguras Constantinescu et Raluca-Nicoleta Balatchi  (Université de Suceava, Roumanie)

« Préface et projet traductif : Madame Bovary en roumain. »

 12h30-14h00 : Déjeuner/ Lunch

 Présidentes/ Chairs : Isabelle Génin, Jessica Stephens

- 14h00-14h35 : Céline  Letawe (Université de Liège, Belgique)

« Quand les traducteurs parlent de traduction, ou le genre de la préface détournée. »

-14h35-15h10 : Mohamed  Saki (Université de Bretagne Occidentale)

« Analyse comparative des préfaces à deux œuvres traduites : Despair et War and Peace. »

- 15h10-15h45 : Maïca  Sanconie (Université d’Avignon)

« Préface de Marguerite Yourcenar (1937) à sa traduction de The Waves de Virginia Woolf : le traducteur en majesté. »

- 15h45-16h20 : Chantal  Wright (Durham University, Royaume Uni/University of Ottawa, Canada)

- « Peter Filkins’ Introductions to his English Translations of H. G. Adler’s Eine Reise (The Journey, 2008) and Panorama (Panorama, 2011). »

 16h20-18h00 : Conclusion et pot de cloture/ Closing speech and refreshments


mise à jour le 30 juin 2017


Responsables de l'axe


Isabelle Génin et Jessica Stephens.