EA 4399 >> EA 4399 - CREW >> Présentation

Axe 3 : "Echanges, transferts et constructions nationales dans l'espace anglophone"

Organisation
Présentation

L'axe 3 organise la transversalité au sein de CREW autour de la tension problématique entre, d'un côté, la singularité des processus de construction nationale, et de l'autre, les logiques de transmission, d'adaptation et de réappropriation des idées, valeurs et modèles au sein de l'espace anglophone. Ceci implique un intérêt pour les mouvements migratoires, les trajectoires individuelles et les échanges bi- et multilatéraux (diplomatie, réseaux transnationaux, philanthropie...), ainsi que pour les phénomènes d'influence réciproque et d'imitation institutionnelle. La construction historique des sociétés nationales anglophones à la suite de l'expansion impériale anglaise puis britannique s'est effectuée non seulement autour de l'exportation des modèles institutionnels, des pratiques, des philosophies et des valeurs du centre vers la périphérie mais aussi de la formation ou de la résurgence d'identités nationales dans les territoires colonisés, y donnant lieu à de multiples incarnations et déclinaisons des modèles d'origine. Ainsi la périphérie devenue centre à son tour invite-t-elle à redessiner toujours le périmètre des échanges et transferts, à l'échelle régionale et mondiale, au seuil et au-delà de l'Empire britannique, d'États-Unis hégémoniques, ou de la prépondérance de l'Inde sur le sous-continent.

À rebours, ces « centres » d'expansion successifs se sont vus à leur tour continuellement affectés et redéfinis par ce processus d'expansion. Au-delà des migrations coloniales puis postcoloniales qui ont donné naissance à des sociétés métissées et plurielles, ce sont aussi les parcours individuels, souvent complexes, avec leurs étapes, leurs détours et parfois leurs retours, qui ont nourri les logiques d'exportation et d'importation des valeurs, des principes et des pratiques. Autour de ces influences croisées et de ces échanges se dessinent les contours d'un espace aujourd'hui caractérisé par des singularités nationales évidentes mais aussi par une proximité intellectuelle et affective - une « relation spéciale » ? - qui se manifeste par l'intensité des échanges intellectuels, politiques, culturels, ou artistiques. Ce sont ces logiques d'imitation et d'inspiration mutuelle, de concurrence et de rivalité, qui tout à la fois rassemblent et opposent les différentes sociétés anglophones, que l'on s'attachera à repérer dans des domaines d'étude complémentaires comme les relations internationales, les mobilisations et les discours politiques, l'ingénierie institutionnelle, ou  les communautés et leur diversité culturelle.

La question des échanges et des transferts d'idées dans les processus de construction nationale constitue un cadre pour étudier les principes et pratiques des relations internationales telles qu'elles ont irradié l'espace anglophone à travers son histoire et s'y exercent désormais dans ses dimensions transatlantique et trans-pacifique, nord-sud autant que sud-nord. C'est pourquoi l'Empire et le Commonwealth tiennent une place prépondérante au cœur de ces échanges, d'une actualité renouvelée à l'ère des études postcoloniales. Parmi les outils de la politique étrangère, la diplomatie tiendra une place importante dans l'étude des échanges au fondement des relations internationales (émissaires, lieux dédiés...), sans pour autant exclure les sphères non-gouvernementales qui organisent les relais privés de la politique étrangère (presse, éducation,  santé, corporations multinationales...). La géopolitique des sphères d'influence permettra de s'intéresser à l'étude des formes et des espaces constituant les empires, depuis les modes de gouvernance propres à la colonisation jusqu'aux processus de la décolonisation ; aux schémas d'influence de la « diplomatie publique », aux modalités de transfert des savoirs, à leurs instances de production et leurs modes de réception. De même, l'isomorphisme institutionnel caractéristique de l'espace anglophone prête-t-il à l'analyse de ces formes de gouvernance érigées en modèle destiné à être exporté, à l'intérieur et bientôt au-delà des frontières de l'espace anglophone tel qu'initialement constitué, et cependant façonnées ou refaçonnées aussi par l'influence en retour de cette démultiplication. Enfin, la géopolitique et l'étude comparée des institutions se doubleront d'un examen du rôle des agents, individuels et collectifs, privés ou publics, de la diffusion de normes communes, notamment, afin d'en restituer le regard comparatif, à travers l'étude biographique de figures telles que celles de l'émigré, de l'aventurier, du soldat, du missionnaire ou de l'administrateur.

En ce qui concerne les processus de construction identitaire, tant les discours et les idées sur la gestion de la diversité ethnoculturelle, comme les notions de « communauté », de « multiculturalisme », de « cohésion sociale », que les stratégies récentes de prévention des extrémismes, sont soumis à des logiques de transfert et d'adaptation. En se concentrant en particulier sur l'histoire de ces notions et de ces stratégies dans les discours officiels et les politiques publiques du Canada, du Royaume-Uni de l'Australie et des Etats-Unis, on pourra mettre en évidence à la fois les singularités nationales et les passerelles qui existent entre ces trois pays de l'espace anglophone dans ces domaines. De même, en étudiant la circulation des idées et des échanges philanthropiques au sein des diasporas, nous serons amenés à approfondir nos connaissances des rapports transnationaux qui relient des communautés minoritaires de l'espace anglophone au monde extérieur. Par exemple, l'étude des mobilisations des Juifs américains pour aider leurs coreligionnaires en Europe avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale nous permettra d'analyser les modalités de la solidarité diasporique et les échanges d'idées et d'argent que cette aide engendre. Elle nous aide également à comprendre l'évolution de la place de cette minorité au sein de l'espace anglophone et notamment dans la société américaine.

Les questions de recherche soulevées par l'étude des échanges et transferts au sein de l'espace anglophone, identifiables tant dans leurs dimensions contemporaine et historique, rassemblent des chercheurs du CRAN, du CREC et de l'OPA. Les thématiques développées dans le cadre de l'axe en 2010-2011 seront approfondies en 2012-2013, notamment par la poursuite des collaborations internationales inscrites dans les activités de l'année 2011. C'est ainsi le cas des deux journées d'étude sur la promotion de la démocratie et le nation building  dans la politique étrangère des Etats-Unis (2011-2012), qui examineront les problématiques contemporaines liées aux « transitions démocratiques » au prisme des retours historiques fondateurs aux XIXe et XXe siècles. C'est aussi le cas du séminaire « migrations et diversité, politique et représentation » qui a pour vocation de devenir un forum permanent de débat et de présentation des meilleures recherches sur cette thématique en France et dans le monde anglophone.

  • 24 mars 2016, 16h30-18h
 
Paul Pickering (Australian National University) sera présent dans le Grand Amphithéâtre de l'Institut du Monde Anglophone, 5 rue de l'école de médecine (Paris 6°), pour une conférence sur le thème suivant :

The Prehistory of the Workingman’s Paradise.
Tensions between class, race and nationalism in the Anglophone world after 1850”.

Spécialiste d'histoire britannique et australienne, Paul Pickering est l'auteur de nombreux ouvrages sur le mouvement chartiste.

Cette rencontre a lieu dans le cadre des activités de l'axe 3 du laboratoire CREW (« Echanges, transferts et constructions nationales dans l’espace anglophone ») et du séminaire 'New Perspectives in Labour History'.

  • 6 avril 2016, Institut du Monde Anglophone, de 17 h à 19 h


Conférence-débat avec Robert Neustadt, Northern Arizona University

Looking Beyond the Walls: Exploring the Humanitarian Crisis on the U.S./Mexico Border

 Organisée par le Centre CRAN et l’axe 3 de l'équipe de civilisation CREW (EA 4399)


dernière modification SP 07/04/2016

mise à jour le 6 février 2017