Accueil >> Recherche >> Projets & Valorisation

Projet ANR

ANR - REVOIX

Structure(s) de rattachement :
Projets ANR
LPP - Laboratoire de Phonétique et Phonologie - UMR 7018

Composition de l'équipe

Projet financé dans le cadre du programme ANR Emergence-TEC édition 2009
Restitution de la voix d'origine pour handicapés de la parole
Restoring the original voice of speech handicapped persons

Coordinateur: Bruce DENBY
Responsable Sorbonne nouvelle: Lise CREVIER-BUCHMAN

2 équipes partenaires sont impliquées dans ce projet. 

Présentation

Le projet REVOIX propose de réaliser une prothèse vocale susceptible de restituer leur voix d'origine aux personnes ayant perdu l'usage de la parole à la suite d'une laryngectomie totale ou partielle, ou d'une atteinte neurologique. Produisant un signal de synthèse qui reproduit aussi fidèlement que possible la voix du patient, le dispositif offrira aux personnes atteintes de ce handicap la possibilité d'améliorer sensiblement leur qualité de vie. Les travaux réalisés dans REVOIX s'appuient sur un procédé élaboré dans nos laboratoires, actuellement en cours de dépôt de brevet [Hueber2009]. Deux scénarios de valorisation du procédé au-delà de ce brevet peuvent être envisagés dans le cadre de REVOIX :
la création d'une entreprise en partenariat avec un fabricant d'instrumentation médicale
la cession de licences des technologies développées dans le projet.

Le projet REVOIX propose de réaliser un dispositif portatif permettant de restituer la voix d'origine aux handicapés de la parole, en pilotant un synthétiseur vocal à partir d'imagerie en temps réel de la langue et des lèvres réalisée avec un échographe miniature et une caméra vidéo. Le synthétiseur vocal étant conçu par des techniques d'apprentissage artificiel, cet apprentissage peut être effectué à l'aide d'enregistrements de la voix d'origine de l'utilisateur avant l'ablation du larynx : le dispositif produira ainsi un signal fidèle à la voix du locuteur. Le système développé dans REVOIX offrira ainsi aux patients souffrant de ce handicap une alternative à l'électrolarynx et à la voix trachéo-œsphagienne, qui est d'utilisation simple et intuitive, totalement non invasive ; de plus, elle seule permet un retour à la voix d'origine de l'utilisateur ; elle ne sera pas limitée par les contraintes d'apprentissage d'un mécanisme non physiologique de production vocale ni par les complications des traitements souvent associés aux laryngectomies. Il est généralement admis (l'Association des laryngectomisés) que « la perte de voix est une angoisse extrême ». Savoir qu'il y aura toujours une solution « sonore » après une intervention mutilant la voix, ou plus largement au décours d'une maladie, ou encore à la suite d'un traumatisme réduisant les possibilités de communication orale, peut être un facteur très important dans la prise en charge des patients et leur espoir de qualité de vie.

Les technologies dans REVOIX s'inscrivent dans un nouveau domaine appelé « interface de parole silencieuse », ou silent speech interface (SSI), actuellement en pleine émergence sur le plan international [Denby2009]. Des laboratoires en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Japon, et aux Etats-Unis, visent sensiblement le même créneau que celui qui constitue la cible de REVOIX. Ces équipes proposent des approches technologiques assez diverses, certaines à l'état embryonnaire, d'autres plus avancées ; toutefois, au vu des résultats obtenus à ce jour, l'approche échographique de REVOIX semble la plus proche du but. Toujours dans le contexte des SSI, REVOIX aura un intérêt également dans le secteur des télécommunications, autour de la réalisation d'un « téléphone silencieux » permettant à son utilisateur de communiquer oralement, mais en silence total.

Informations complémentaires

Durée du projet 2 ans (automne 2009 - automne 2011)

mise à jour le 12 septembre 2017