Accueil >> Vie de campus >> Portraits

Anaïs Gladieux, ancienne étudiante de Médiation Culturelle en poste à la mairie de Villetaneuse

le 5 juin 2014

Anaïs Gladieux est diplômée en médiation culturelle. Elle a réussi le concours d'Attaché territorial en 2012 et vient d'être nommée Responsable du Service Culturel à Villetaneuse

Anais_Glandieux.jpg
Anaïs, pouvez-vous vous présenter ?

J’ai d’abord fait un Deug Médiation culturelle (la réforme n’avait pas encore eu lieu) puis une Licence et une Maîtrise de Conception et mise en œuvre de projets culturels. J’ai obtenu ensuite un Master 2 Management des organisations et Manifestations culturelles à l’IEMP d’Aix-en-Provence (Université Aix-Marseille Paul-Cézanne).

Vous avez réussi le concours d'Attaché territorial en 2012 et venez d'être nommée Responsable du Service culturel  à Villetaneuse, quelles y sont vos missions ?

Ma mission générale est de mettre en œuvre et d’impulser la politique culturelle de la ville. Cela implique de gérer le service (humainement et budgétairement), de développer la programmation et les actions culturelles et enfin de gèrer l’école de musique et de danse.

Lorsque l’on prend un poste, il y a déjà un volet diagnostic à mettre en oeuvre même si la gestion des projets en cours prend très vite une place importante : il est indispensable de faire un état des lieux, rencontrer les différents partenaires… La notion de territoire est très importante dans les collectivités territoriales, il est donc important de se saisir des enjeux de celui dans lequel on intervient. Les problématiques et les dynamiques ne sont pas les mêmes d’une ville à l’autre. Les projets découlent de ce diagnostic, on fait rarement du copier-coller dans la culture.

Et vos projets à moyen terme ?

Dans les grands projets à monter à moyen terme, il y a l’accompagnement artistique de l’inauguration de la ligne T8, très attendue à Villetaneuse et la mise en place d’une résidence d’implantation en partenariat avec le Conseil Général et la ville de Pierrefitte. Mais de façon plus urgente, je pilote la Fête de la ville qui est le plus gros événement de l’année et qui se déroule le 21 juin entre autres projets en cours: expositions, programmation de spectacles et sorties, actions de sensibilisation…

Votre formation vous aide-t-elle dans votre pratique professionnelle ?

Oui, tous les jours ! Le droit de la culture, la méthodologie de projet, la gestion… Sans oublier la culture artistique, la sociologie (notamment des publics), l’histoire de l’art, histoire des mythes… Cette approche globale de la culture et de l’art a forgé quelque part ma conception de ces métiers entre artistes et public.

En travaillant dans le milieu culturel, on ne peut pas être que des gestionnaires même si cette compétence fait la différence sur le terrain. Il faut développer aussi une part de créativité.

Quel est votre meilleur souvenir de la Sorbonne Nouvelle ?

Vu que j’ai travaillé tout au long de mes études, je n’avais pas trop de place pour «la vie étudiante» et ne me suis pas beaucoup investie dans la vie de l’université. Mon meilleur souvenir est la rencontre avec certains enseignants qui m’ont profondément marquée et qui m’ont aidée à structurer ma pensée et asseoir ma conception de la culture.
Si un souvenir marquant : l’organisation de mon premier événement culturel, un projet de licence que nous avions monté à 3 étudiantes dont l’une est toujours une de mes plus proches amies…

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?

Je ne connais plus vraiment les composantes pédagogiques qui sont présentes mais ce serait de ne pas négliger les UE qui peuvent paraître rébarbatives comme le droit, la gestion… Car au final, comme je le disais plus haut, c’est ce qui fait la différence dans la vie professionnelle. Le reste demeure une passion qu’il est plus facile de travailler. Je leur conseille également de s’intéresser aux collectivités territoriales car elles représentent des débouchés certains et qui plus est très intéressants et surtout dernier conseil, de ne pas passer à côtés des expériences de terrain !

 

Type :
Portrait
Contact :

mise à jour le 5 janvier 2015