Accueil >> Vie de campus >> Vie culturelle >> Acte & Fac

ACTE & FAC

ACTE & FAC 2018-2019


Les 11 compagnies qui feront partie du dispositif pour cette année ont été sélectionnées !
Découvrez qui elles sont et ce qu'elles proposent :

  • Le Double des Clefs crée le spectacle En attendant le prochain qui raconte la rencontre, à un arrêt de bus, entre un jeune caricaturiste tunisien et un étudiant gauchiste ultra militant. En partant de matière documentaire, la compagnie cherche, au plateau, à parler de l’engagement à partir de l’intime. La présence d’un oudiste et d’un dessinateur sur le plateau accompagne la proposition. La compagnie a été lauréate du dispositif Creart’up en 2018.
  • Le collectif Jokle crée le spectacle Au revoir mon amour qui s’intéresse au cheminement entre vie et mort d’un personnage central : Louis. A travers une succession de tableaux plus ou moins réalistes, kitschs ou burlesques, nous l’accompagnons grâce à un dispositif immersif. Le metteur en scène Victor Insian-Le Gléau est doctorant à l’Université de Lille 3 et mène une thèse sur la lumière scénique. Le noyau de la compagnie est la classe préparatoire littéraire du lycée Lakanal.
  • Mell Aim (compagnie Vivement Aujourd'hui !) propose un seul en scène Soyons Sérieux ! . Elle a été prix du public du Festival A Contre Sens avec son précédent spectacle. Pour son travail de mémoire en théâtre à la Sorbonne Nouvelle et sur le plateau, Mell Aim s’interroge sur la place de l’humour au théâtre.
  • Le collectif La Capsule propose une lecture de l’Echange de Claudel axée sur le rêve américain et les mouvements de migration. Leur spectacle L’Echange ou The American Dream se nourrit du texte de Claudel. Il est pensé en dytique avec une création hors les murs, un court métrage documentaire qui part à la rencontre de personnes ayant vécues une migration. Le  collectif a déjà bénéficié du dispositif Acte & Fac mais tous les membres du projet sont différents. (le collectif la Capsule compte une vingtaine de membres). Le noyau de la Capsule est le Cour Florent.
  • La compagnie Le Veilleur porte au plateau la pièce From Ashes to Ashes d’Harold Pinter. La compagnie s’intéresse aux mécanismes qui permettent au témoignage de jaillir et se questionne sur la forme, le dispositif. Elle travaille sur le trans-média, la vidéo, l’hypnose. La porteuse de projet est étudiante en Master de théâtre à la Sorbonne Nouvelle et mène une recherche sur la mémoire. La compagnie est déjà implantée dans le Grand Est et cherche à trouver des points d’ancrage en région parisienne.
  • Les Engivaneurs mettent en scène la pièce Yukonstyle écrite par l’auteure québécoise Sarah Berthiaume en 2013. Ils sont en lien avec l’auteure. La metteuse en scène Violaine Bougy est une ancienne étudiante de la Sorbonne Nouvelle, diplomée d’un Master 2 de Lettres Modernes sous la direction de Myriam Suchet. Elle a travaillé sur les notions d’accueil, d’hospitalité et plus généralement sur le sort de amérindiens. La compagnie s’est rencontrée au Conservatoire du 13ème arrondissement.
  • L’Ensemble Séraphin se lance dans la création de Gilgamesh en se demandant comment mettre en scène aujourd’hui ce récit épique vieux de plusieurs millénaires. Il cherche à explorer cette tension entre passé et présent ainsi que la ténacité des mythes. Le metteur en scène David Suzanne est en master de théâtre à la Sorbonne Nouvelle. Il travaille sur le théâtre baroque et s’intéresse aux langues anciennes. C’est lui qui traduit l’épopée de Gilgamesh sous le regard de l’assyriologue Richard Dumbrill.
  • Le collectif Incandescence crée le projet Vidéo qui évoque la relation entre un homme interné en hôpital psychiatrique et une infirmière. Le projet mêle danse, théâtre et vidéo et se construit autour d’un processus d’écriture collective. Ils cherchent à travailler une matière théâtrale intime, réfléchissent à l’art-thérapie (cf.domaine de recherche de l’un des membres), se questionnent sur les limites et la marginalité. La metteuse en scène est inscrite en Master 2 d’Etudes Théâtrales à la Sorbonne Nouvelle et à l’ENS. Le noyau du collectif est l’ENS/Sorbonne Nouvelle.
  • Et la chorégraphie demeure travaille la question du silence et de la prise de parole à travers des performances visuelles et chorégraphiques connectées. Avec le projet Les Silences, ils ont l’intention de créer une chorégraphie silencieuse à plusieurs endroits du monde projetée en direct sur le plateau. Le metteur en scène Casimir de Carvahlo est étudiant en master de théâtre à la Sorbonne Nouvelle et travaille sur les formes de théâtralités dans les manifestations populaires. Le noyau de la compagnie est La Sorbonne Nouvelle.
  • Le collectif Phloïos propose une création autour du texte d’Edouard Louis Histoire de la Violence. lls sont 9 comédiens danseurs au plateau. Le noyau de la compagnie est la classe théâtre de la khâgne du lycée Lakanal.
  • La compagnie Les Plusieurs vies crée le spectacle Notre océan qui suit le parcours d’une jeune femme qui perd sa mère et se laisse submerger par les souvenirs. Leur proposition poétique s’inspire des dynamiques du conte et a été présentée à la Sorbonne Nouvelle et dans un EHPAD.

Les partenaires d'ACTE & FAC

                     
     

mise à jour le 23 juillet 2018


Programmation culturelle

Horaires d'ouverture

  • Lundi : 14h-17h
  • Mardi : 10h30-13h et 14h-17h
  • Mercredi : 10h30-13h et 14h-17h
  • Jeudi : 10h30-13h et 14h-17h
  • Vendredi : 10h-13h

Consultez les horaires conseillés pour éviter l'affluence [PDF - 65 Ko]


Périodes d'affluences annuelles
[PDF - 82 Ko]

Contact

Lettre d'information du service d'action culturelle