Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

1910 : le Mexique entre deux époques

du 20 octobre 2010 au 22 octobre 2010



Colloque international

Lieux : Maison de l'Amérique latine et Maison de la Recherche de l'Université Paris Sorbonne, Paris
Organisateurs : Olivier Compagnon, Georges Couffignal, Adriana Ortega - IHEAL - UMR 7227 - Centre de Recherche et de Documentation sur l'Amérique (CREDA) / Paul-Henri Giraud, Eduardo Ramos Izquierdo, Miguel Rodríguez
Contact : stephanie.sonnet@univ-paris3.fr

[PDF - 426 Ko]Programme [PDF - 426 Ko]

[PDF - 473 Ko]Affiche [PDF - 473 Ko]


Photos
(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel
(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel
(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel

Présentation

1910 marque pour le Mexique l'aboutissement d'un siècle de vie indépendante et le point de départ du processus révolutionnaire. Pour le régime de Porfirio Díaz, la célébration du Centenaire devait signifier le couronnement d'une période de stabilité et de modernisation. Elle marqua, en fait, le début de la fin. À l'occasion du Bicentenaire de l'Indépendance et du Centenaire de la Révolution, ce colloque se propose de considérer l'année 1910 comme une date charnière de l'histoire contemporaine du Mexique, tant au niveau des événements que des traces qu'ils ont laissées dans la mémoire. Dans un premier axe de travail, on envisagera 1910 en tant qu'année du Centenaire : quelles représentations se forgent des événements et des figures du processus de l'Indépendance ? quelle idée de la Nation ? Le deuxième axe s'attachera à ce laboratoire de nouveautés que constitue alors le Mexique dans bien des domaines : institutionnels, urbanistiques, architecturaux, scientifiques et technologiques, littéraires et artistiques. On s'intéressera notamment à l'inauguration d'institutions emblématiques (Escuela de Altos Estudios), à l'apparition d'un nouveau type d'intelligentsia (Ateneo de la juventud) et aux signes précurseurs de ce qui deviendra le « roman de la Révolution mexicaine ». Enfin, un troisième axe de travail sera consacré à la projection internationale du Mexique à partir de 1910. En prenant en compte la remise en cause des modèles européens dans la construction de la Nation et la tension récurrente entre nationalisme et cosmopolitisme dans la représentation du Mexique et de sa culture, on examinera la reconfiguration des relations du Mexique avec les Etats-Unis et l'Europe.

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 20 octobre 2010